On utilise toutes une sorte de soins conventionnels chaque jour. De la naissance jusqu’au dernier jour de notre vie, nous utilisons des produits d’hygiène, des soins de beauté et des cosmétiques de bonne foi, et en toute conscience sans se poser des questions si ces soins conventionnels contiennent des composants dangereux pour notre santé ou non !

Comme vous voyez sur la vidéo,  plus de 80 % des cosmétiques qu’on trouve dans le marché contiennent un cocktail de parfums et de colorants de synthèse, des produits dérivés de la pétrochimie, des perturbateurs endocriniens, paraffine, silicones ….

La majorité de ces substances chimiques sont nocives et se retrouvent dans presque toutes les crèmes de visage, les crèmes de corps, les shampoings, les produits pour se laver, les huiles, les masques de beauté, les fonds de teint, rouges à lèvres… et même dans les parfums.

Pour les identifier, il suffit de lire la liste des ingrédients – INCI ( International Nomenclature of Cosmetic Ingredients) sur l’emballage de vos soins conventionnels puisque la mention de tous les ingrédients contenus dans un produit est mondialement obligatoire par la loi (heureusement).

Quels sont donc ces substances indésirables et dans quels types de soins conventionnels les trouve-t-on ?

Voici les 12 composants à risque à EVITER absolument !

1. Les silicones : 

Les silicones sont un mélange de silicium et d’oxygène. Il s’agit de matières «plastiques» qui peuvent être liquides ou solides. Elles sont utilisées pour donner une bonne « glisse » à une crème ou à un fond de teint. Très présentes dans les soins conventionnels (les shampooings et après-shampooings, produits coiffants… ), et aussi dans les crèmes pour le visage et le maquillage qui les apprécie pour la magie de leur texture souple et douce. Ce sont des substances occlusives qui empêchent la peau de respirer.

INCI : Dimethicone, Amodimethicone, Cyclohexasiloxane, Cetyl dimethicone copolyol, Phenyl trimethicone, Stearyl dimethicone… Terminaisons en -one, -ane.

C’est très décevant qu’on trouvent que tout les produits que nous utilisons contiennent des silicones, alors qu’on peut utiliser des huiles végétales et des huiles essentielles riches en minéraux et éléments essentiels pour sublimer notre peau et cheveux au naturel. N’oubliez pas que le vrai luxe, c’est l’ingrédient vivant et naturel en grande quantité dans un produit 100 % naturel sans additifs.

2.  Les huiles minérales :

Dérivées du pétrole, elles sont économiques et faciles à produire, ce qui explique leur large utilisation depuis plus d’un siècle dans de nombreux produits cosmétiques. Elles sont occlusives (bouchent les pores) et favorisent l’acné et l’apparition des pores dilatés.

Lisez la liste de vos crèmes hydratantes, crèmes de soin en tout genre et fonds de teint qui en contiennent très probablement.
INCI : Paraffinum liquidum, Mineral Oil, Cera Microcristallina, Petrolatum …

3. Sulfates- SLS et ALS :

Les SLS (sodium-laureth-sulfate, sodium-lauryl-sulfate) Utilisés pour émulsionner et produire de la mousse. Ce sont des tensioactifs (détergents) sulfatés avec une puissante action détergente. Si puissante que le SLS est couramment utilisé pour le nettoyage industriel des sols et des moteurs. Oui, vous avez bien lu ! Cela n’empêche ce même ingrédient d’être la base de nombreux produits de notre quotidien (gels douches, shampooings, dentifrices, gels nettoyants…). Ils sont irritants et desséchants. Ces molécules peuvent détruire les lipides cutanés, empêchant le film hydrolipidique de lutter contre la déshydratation cutanée.

INCI : Sodium Laureth Sulfate, Sodium Lauryl Sulfate, Ammonium Lauryl Sulfate.

Vous trouverez dans de nombreuses magasins BIO des alternatives naturelles aux shampooings conventionnels, sans SLS et ALS et sans silicones et huiles minérales et les autres substances toxiques qu’on trouvent dans les soins conventionnels.

4. Le triclosan :

C’est un antibactérien. Connu pour être irritant et perturber le système hormonal, le triclosan est pourtant utilisé dans un grand nombre de produits cosmétiques ( le dentifrice, le déodorant, le savon, les désinfectants pour les mains). Très irritant pour la peau.

INCI : Triclosan, TCL, Trichlorine, Cloxifenolum, Lexol 300, Aquasept, Irgasan, Gamophen, DP300, Ether de diphényle d’hydroxyle.

Dans quel produit ? ?
Voici une liste qui regroupe tout les produits qui contiennent du triclosan.

5. Sels d’aluminium :

Utilisés dans les Déodorants anti-transpirants et aussi dans les dentifrices (et même dans certains médicaments …). Ils resserrent les pores pour limiter l’évacuation de sueur et de sébum et les bouchent, et ils perturbent le fonctionnement normal de l’organisme et pénètrent dans les différentes couches de la peau et se fixent sur nos organes.
Augmente le risque de cancer du sein. Ils auraient aussi des effets néfastes sur le système nerveux à long terme.

INCI : aluminium chlorohydrate, aluminium stearate, aluminum sulfate… tous les termes avec aluminium.

Vous pouvez éviter les risques des sels d’aluminium et fabriquer vous-même votre déodorant naturel. Découvrez comment le faire dans cet article.

6. Alkylphénols :

Les alkylphénols (nonylphénols, octylphénols) sont des agents émulsifiants, présents dans les colorations de cheveux, les shampoings…. Ils ont des effets perturbateurs sur les récepteurs à oestrogène humains, favorisant le développement des cellules cancéreuses du sein. Soupçonnés aussi d’avoir un impact sur la fertilité et sur le foetus.

INCI : Nonylphénol, Nonoxynol, Octylphénol, Propylphénol …

7. Les PEG ( polymères ) :

Soupçonnés d’être cancérigènes (favorisent le cancer du sein). Ils sont utilisés comme des agents tensioactifs, émulsifiants ou humectants. Apportent de la douceur et plus ou moins de consistance aux crèmes. Ces matières plastiques présentent les mêmes caractéristiques que celles du silicones au niveau cosmétique. Elles donnent une texture « velours » aux produits. Ces substances chimiques sont obtenus à partir de procédés chimiques utilisant des gaz toxiques.

INCI : Polyéthylène glycol (PEG), Polypropylène Glycol (PPG), PEG-6, PEG-8, PEG-40, PEG-100 …

8. Les phtalates :

Présents dans les parfums, les vernis à ongles et les laques, ils inhibent le développement sexuel chez les hommes et, à l’inverse, peuvent provoquer une puberté précoce chez les femmes.

INCI : terminaison en -Phtalate, Diisodecylphtalate, Parfum, Fragrance.

9. Les colorants dérivés du goudron de houille :

Goudron de houille est un mélange de nombreux produits chimiques dérivés du pétrole. Le goudron de houille a la faculté de donner des couleurs éclatantes aux cheveux. Les teintures les plus sombres ont tendance à en contenir plus que les teintures plus claires. Le goudron de houille est reconnu comme cancérigène pour l’homme. En outre, certains colorants peuvent contenir de faibles traces de métaux lourds, d’autres sont associés à un substrat d’aluminium, tous toxiques pour le cerveau.

Où peut-on en trouver ?
Dans les teintures à cheveux et le fard à paupières. Presque toutes les marques de colorations chimiques pour les cheveux contiennent ces substances nocifs.

INCI : Para-Phenylenediamine, P-Phenylenediamine, M-phenylenediamine, O-phenylenediamine, P-aminophenol,N-phényl-1-naphtylamine et les colorants identifiés par «CI » suivi de cinq chiffres. (CI : Colour index).

Vous pouvez les éviter facilement si vous adoptez des colorations végétales et bio qui ne contiennent pas de colorants azoïques et utilisent des pigments naturels.

10. BHA et BHT :

Utilisées comme antioxydants chimiques pour éviter le rancissement des huiles et corps gras dans les soins conventionnels, et sert comme conservateur dans les crèmes hydratantes et dans les rouges à lèvres. Le CIRC (Centre international de recherche sur le cancer) classe le BHA parmi les cancérogènes possibles et le BHT parmi les substances dont l’innocuité n’a pas pu être établie.

Dans quel produit ?
Savons liquides et gels-douches, shampooings, crèmes de soins, huiles et beurres de massage, mousses à raser…

INCI : BHT, butylhydroxytoluène, BHA, butylhydroxyanisole, E320

Voici une sélection de savons 100 % naturels et sans BHT – BHA et les autres substances chimiques.

11. Les ingrédients liées au DEA (Diéthanolamine) :

INCI : COCAMIDE DEA et LAURAMIDE DEA

Substance cancérigène. Ils peuvent réagir avec d’autres substances et former des nitrosamines cancérigènes. Correcteurs d’acidité, ils ajustent le PH des produits, les font mousser et leur donnent une texture crémeuse. On les trouvent dans les produits hydratants et les shampoings.

12. Les libérateurs de Formaldéhyde :

Le formaldéhyde est un agent cancérigène reconnu. Utilisé comme conservateur dans une large gamme de produits cosmétiques. Ces ingrédients libèrent de façon lente et continue de petites quantités de formaldéhyde. Le formaldéhyde est cancérogène par inhalation (et classé comme tel par le Centre international de recherche contre le cancer).

INCI : DMDM hydantoin, Diazolidinyl urea, Imidazolidinyl urea, Methenamine et Quaternium-15.

Dans quel produit ?
Le formaldéhyde n’est autorisé que dans les produits pour ongles ( les vernis ), les libérateurs de formaldéhyde sont présents dans toutes les catégories de cosmétiques malheureusement.

Voilà vous savez tout sur les substances chimiques dans vos soins conventionnels et les produits que vous utilisez quotidiennement. Faites le test chez vous, prenez un gel douche, un shampoing, votre crème hydratante de marques courantes achetées en grande surface, ou en pharmacie, et observez les composants en comparant avec les listes précédentes. Le danger est bien réel.. C’est à vous de prendre le choix maintenant !